L’essor du solaire photovoltaïque

Destinée principalement à la production d’électricité, l’énergie solaire photovoltaïque est fondée sur le principe de transformation des rayonnements du soleil en énergie grâce à des cellules constituées en panneaux applicables aussi bien sur des toits qu’à même le sol. S’inscrivant dans un projet global d’énergie renouvelable afin de palier aux difficultés que rencontre le monde dans son exploitation des énergies fossiles, l’énergie solaire photovoltaïque représente un marché gigantesque.

2011, une implantation sans précédent

Rien que pour la France, l’implantation de cette technique sur le territoire a connu une forte croissance en 2011. En effet, au premier trimestre de cette année-là, la production s’élevait à 357MW (Méga Watt) et a rencontré un essor croissant au fil des trimestres suivants, atteignant en fin d’année une production estimée à 452MW.

2012-2016, des années difficiles pour un marché instable.

Si les premiers temps furent à la hauteur des attentes des acteurs du marché, il n’en demeure pas moins que les années suivantes se sont heurtées à des difficultés qui ont engendré une baisse de la production. En cause, la baisse des subventions gouvernementales qui ont freiné la production d’énergie solaire photovoltaïque, créant une forte instabilité de la production avec des chiffres catastrophiques : 102MW pour la fin 2012, 194MW fin 2013, 219MW fin 2014, 93MW et 124MW pour fin 2015 et fin 2016 respectivement.

2017 : une reprise en hausse

La conférence de Paris en 2015 sur les changements climatiques (COP21) qui s’est conclue par un accord entre 196 délégations (195 pays et l’Union Européenne), ainsi que les mesures gouvernementales prises en 2016 et 2017 en France, ont permis une nette croissance sur le marché de l’énergie solaire photovoltaïque sur le territoire français. Fin de l’année 2017, la production d’énergie en France atteignait 401MW.

2018 : un nouvel essor.

En cette année 2018, avec seulement un semestre réalisé, l’essor du marché du solaire photovoltaïque se confirme clairement avec une production de 251MW pour le premier trimestre et de 228MW pour le second trimestre, celui-ci représentant à lui seul 84,4% de la production estimée pour les seconds trimestres des années 2013 à 2017.