L’énergie solaire, qu’est-ce que c’est ?

Produire de l’électricité grâce au Soleil

 

L’énergie solaire est le résultat du phénomène de fusion nucléaire qui se produit perpétuellement à la surface du Soleil, engendrant des rayonnements qui atteignent la surface terrestre après avoir été filtrés par notre atmosphère. Captés et traités par l’homme, il peuvent être transformés en d’autres énergies, principalement électrique et thermique. L’effet calorifique du rayonnement solaire est exploité directement par les fours et chauffe-eau conçus à cet effet, ou encore dans les habitats passifs, entre autres. La production d’électricité nécessite l’emploi de procédés plus complexes.

 

Il existe deux grands types de centrales électriques solaires. Le premier type emploie des cellules photovoltaïques (des composants électroniques qui produisent de l’électricité lorsqu’ils sont exposés à la lumière) disposées sur des panneaux fixes ou orientables. La plus grande centrale photovoltaïque d’Europe se trouve à Toul-Rosières, en France : elle compte 1,4 million de panneaux et occupe une surface de plus de 350 hectares. Dans les centrales thermodynamiques, des collecteurs (généralement de forme parabolique) concentrent les rayons du Soleil à l’aide de leurs miroirs et les reflètent en direction d’un point central. Là, la concentration d’énergie fait chauffer un liquide caloporteur (parfois jusqu’à 1000°C) qui est ensuite envoyé dans un générateur de vapeur où il porte l’eau d’un circuit secondaire à ébullition. La vapeur sous pression fait tourner des turbines couplées à des alternateurs, produisant ainsi de l’électricité.

 

Un faible poids dans la production électrique mondiale

 

Depuis la fin du 20ème siècle, la plupart des pays développés s’orientent vers un développement croissant des énergies renouvelables. Celles-ci représentent en effet une alternative crédible aux énergies fossiles, très polluantes et épuisables. C’est également une alternative à l’énergie nucléaire, décriée en raison de la gravité des accidents potentiels ainsi que du problème titanesque de la gestion des déchets radioactifs.

 

Jusqu’à présent, l’énergie solaire n’a guère eu les faveurs des producteurs d’électricité. Les énergies renouvelables représentent environ 23 % de la production électrique dans le monde, 30 % dans l’Union européenne et 18 % en France. Il s’agit principalement d’énergie hydraulique et éolienne ; l’énergie solaire ne représente que 1,6 % de la production mondiale (1,7 % en France). On est loin derrière les énergies fossile et nucléaire, qui occupent respectivement 81,2 % et 4,7 % du marché (4,8 % et 77 % en France). Comme le montrent les statistiques présentées sur les sites du Syndicat des énergies renouvelables et de l’Eurostat, le renouvelable a encore des progrès à faire. Quel pourrait être l’apport de l’énergie solaire ?

 

Les centrales solaires, un investissement d’avenir ?

 

L’énergie solaire présente d’importants avantages, notamment par rapport aux autres énergies renouvelables. Elle est ainsi exploitable en tout point du globe, même si les performances ne sont pas égales partout. De plus, les centrales solaires sont beaucoup plus puissantes et rentables que les éoliennes, et leur construction est moins contraignante que celles des centrales hydrauliques. Enfin, il est probable que, dans un futur proche, elles deviendront plus concurrentielles en raison de la réduction de leurs coûts de fabrication et des fluctuations des prix des hydrocarbures. Des pays densément peuplés comme l’Inde et la Chine s’équipent d’ailleurs massivement de ce genre d’installations depuis quelques années. Il semble donc que la production d’énergie solaire, encore anecdotique aujourd’hui, soit promise à un bel avenir.